EAD
L'univers de la MOTO
 
Le Permis Moto - Fiche 14
 
 
Freinage
 
 
Freinage et distance d'arrêt
*Définition :
-c'est la distance parcourue entre la perception de l'obstacle et l'arrêt du véhicule ;
-elle est égale à la distance parcourue pendant le temps de réaction + la distance de freinage.
*La durée du temps de réaction dépend de l'attention, de la forme physique et de l'expérience du conducteur.
*La distance de freinage varie surtout en fonction de la vitesse et l'adhérence, mais également de :
-l'état de la route ;
-l'état des pneus ;
-l'état des suspensions ;
-la qualité du freinage (expérience).
La distance de freinage est proportionnelle au carré de la vitesse !

Les pneus et le freinage
Seuls les pneus sont en contact avec le sol. Ils assurent :
-l'adhérence qui doit être maximale (freinage, motricité) ;
-l'équilibre et la direction de la moto.
Ils doivent être :
-en bon êtat (pas usés, pas coupés) ;
-bien gonflés et bien équilibrés ;
-adaptés à la moto (jantes, terrain).

L'état de la route
Il est essentiel à l'adhérence de la moto.
*Les revêtements varient selon :
-les conditions météorologiques (bruine, pluie, brouillard, neige, verglas) ;
-leur entretien (routes déformées, gravillonnées, bombées, plaques de goudron...) ;
-le trafic (gomme, huile, gazole, boue...) ;
-les lieux (marquages au sol, pavés...).
*Coefficient d'adhérence et freinage
Lorsque le coefficient d'adhérence est faible, il n'est pas possible de freiner fortement sans risquer le blocage
des roues. La distance de freinage est d'autant plus longue que l'adhérence est réduite.

Frein avant et frein arrière
*2 commandes indépendantes :
-un frein avant, commandé au guidon par le levier droit ;
-un frein arrière, commandé à droite par la pédale.
*Répartition : environ 70/30 ou 60/40
Le frein avant peut assurer environ 70% du freinage, l'arrière 30%. Doser précisement l'avant car tout blocage
entraîne la chute, mais une pression insuffisante allonge la distance de freinage !

Freinage et réaction de la moto
*Freinage avant :
la fourche téléscopique s'enfonce alors que l'arrière se déleste (transfert de charge). Il est
d'autant plus sensible que le freinage est fort.
*Freinage arrière : il assoit la moto et limite le transfert de charge en stabilisant la moto. Son dosage est plus délicat.
*Freinage d'urgence
Solliciter le frein arrière avec un léger temps d'avance sur le frein avant pour :
-une meilleure adhérence ;
-éviter le blocage de roue ;
-réduire le transfert de charges.

Freinage et dérapage
*Les causes du dérapage sont liées :
-aux revêtements (état de la route) ;
-aux intempéries ;
-aux réglages des freins ;
-au savoir-faire du conducteur ;
-à une rétrogradation trop violente.
Un freinage trop violent entraîne un blocage de roue et le plus souvent la chute.
Sur la roue avant, il est difficilement maîtrisable car il entraîne un déséquilibre de la roue et provoque la chute.
Sur la roue arrière, il est moins dangereux, surtout si la moto est en ligne.
Le freinage sur l'angle (en virage) est difficile à doser, le risque de dérapage est important.

*La position du conducteur :
-regarder loin (ni la roue ni l'obstacle) ;
-conserver le dos droit ;
-serrer les genoux à la machine ;
-freiner des deux freins, les bras fermes pour éviter une inclinaison trop importante du corps vers l'avant ;
-garder les mains bien placées sur les leviers ;
-caler les pieds sur les repose-pieds.

Le frein moteur
*Définition : ralentissement de la machine dû à la décélération du moteur, rapport de vitesses enclenché.
*Il sert particulièrement dans les fortes descentes et sur les chaussées glissantes. Il soulage l'action des freins
et évite un échauffement excessif (efficacité).